lundi 25 septembre 2017

Histoire de Balbigny

Le nom de la commune de Balbigny figurait déjà en 1090 dans les textes anciens. Rien ne semble subsister des époques préhistorique et antique, pas même le dolmen , qui se dressait à la sortie nord de Balbigny.

Il est possible de voir adossées au mur sud de l’église de Balbigny :

  • Une borne miliaire qui déterminait la 4ème lieue gauloise de 2222 mètres sur la voie romaine entre Feurs et Roanne
  • Une table d’autel à rebord saillant en granit, employée , dit-on, pour retenir le vin consacré aux VII et VIII ème siècles. En 1899, la table supportait une croix de pierre située à l’extrémité nord de la Place Balbinius (gouverneur des Gaules).

Plusieurs documents du milieu du XVème siècle attestent la présence d’un château fort, à l’emplacement de notre église actuelle.

Les registres paroissiaux à partir de la seconde moitié du XVIIème siècle nous livrent quelques noms de familles qui eurent localement une importance. Vous pourrez en vous promenant dans Balbigny, lire ces noms célèbres, La Chat, Bernand, Praléry, Cheyssieux, Concillon, Montagne, Montézin etc..), qui sont maintenant, pour la plupart, des « lieux-dits ».

La commune est traversée par RN 82 qui fut ouverte dès les premières années du XIX ème siècle (ancienne route impériale n°82 Feurs /Roanne) et la R.D 1(ex chemin de grande communication de Tarare à Cusset).

L’agriculture et l’élevage ont toujours été les principales activités de Balbigny. La vie des habitants de Balbigny est conditionnée par la Loire dont les débordement furent bénéfiques pour l’agriculture, et les propriétés riveraines de la Loire « les Chambons » en ont fait la prospérité. Toutefois, les débordements de la Loire se sont souvent transformés en inondations catastrophiques. La plus ancienne crue connue est celle de 1580 et la plus récente de 2008.

La navigation sur la Loire, fut l’une des principales ressources pour le commerce au cours des XVIII ème et XIXème siècles. La création du chemin de fer Paris-Lyon-Marseille, en 1833 porta un coup fatal à la batellerie et eut pour résultat de transformer complètement la physionomie de Balbigny.

La Loire attire de nombreux pêcheurs et les montagnes du matin invitent les randonneurs à de belles promenades. Actuellement la ville est en plein développement économique en raison de l’arrivée de l’autoroute A89 (Bordeaux/Genève), qui en 2012 mettra Lyon à 40 mn de Balbigny.

Nota : la majorité de ce texte est extrait du petit livret « la petite histoire d’une commune Forézienne » Balbigny, écrit par le Groupe d’Histoire et d’Archéologie de Balbigny.

Photos anciennes

 

  • galerie1
  • galerie2
  • galerie3
  • galerie4
  • galerie5
  • galerie6
  • galerie7
  • galerie8
  • galerie9

Imprimer E-mail